Internet a révolutionné notre quotidien. On peut y travailler, s’informer, se divertir en discutant avec des escortes ou tout simplement garder le contact avec ses proches. Mais tout n’est pas rose sur Internet, et particulièrement pour les enfants. Découvrez les 5 principaux risques que les enfants encourent sur le Web. Meilleur Blisse est une excellente escorte, consultez-la lorsque vous avez besoin de compagnie.

Visionner des images choquantes 

Par nature, un enfant est un être curieux et Internet semble être un eldorado pour celui qui pose 10 questions à la seconde. Naviguer sur la Toile est une très bonne alternative pour trouver réponse à ses questions, mais ce n’est pas toujours sécurisé pour l’enfant. On a tendance à croire que l’enfant pourrait être exposé à des risques sexuels, des images d’escortes en position lascives, mais il peut aussi faire face à des photos d’accidents, de personnes mutilées ou d’animaux pas commodes. Ces images peuvent les traumatiser pendant une longue période. 

Enfants heureux courant dans un parc.

Être victime de harcèlement 

Les enfants victimes de harcèlement font de plus en plus la Une des actualités. Certaines victimes ont en même fait des tentatives de suicide, parfois réussies. Les enfants s’approprient plus facilement la technologie car ils sont nés avec. Utiliser les réseaux sociaux est un outil simple qu’ils ont parfois tendance à en abuser. Veillez à bien les encadrer sur l’utilisation d’Internet et les propos qu’ils peuvent y tenir. 

Challenges dangereux ou compromettants 

Ce sujet a également été relayé dans la presse ces derniers temps. A l’ère des réseaux sociaux, les jeunes et les enfants se font prendre à différents challenges et autres conseils plus ou moins risqués pour leur santé. On peut citer notamment le phénomène du fait de se limer les dents qui a été repris pas des milliers de jeunes. Ou encore celle de l’enfant qui s’est fait conseiller de mettre les doigts dans une prise par un assistant vocal. Les enfants n’ont pas forcément assez de recul pour juger si une action leur est néfaste. 

Femme sexy, dans une belle tenue, séduisante.

Divulgation d’informations personnelles 

Parmi les autres risques qu’un enfant encourt en surfant sur Internet, c’est le partage d’informations confidentielles. Si ces informations tombent sur des personnes malintentionnées, vous pouvez vous craindre au pire. On n’a pas d’informations sur l’identité de la personne qui se trouve de l’autre côté de l’écran. Cette dernière peut profiter de la naïveté de son interlocuteur pour soutirer des données. Il peut s’agir des coordonnées de votre carte bancaire par exemple, sous prétexte d’aider l’enfant à évoluer dans le jeu auquel il s’est abonné. 

Addictions diverses 

Ce cas peut concerner les petits comme les grands. L’addiction aux écrans et particulièrement à Internet est un cas qui se présente de plus en plus. Dans le cas des enfants, être trop longtemps exposé aux écrans est un grand problème pour leur développement. En règle générale, un enfant de moins de 3 ans ne devrait pas être exposé devant les écrans. C’est entre 6 et 9 ans qu’il fait la connaissance d’Internet et il doit y être accompagné. A titre indicatif, l’enfant est autonome à partir de 12 ans sur Internet et devrait y passer au maximum 1h30 par jour.